Aucun spectateur autorisé au GP de Bahreïn en raison d'une menace de coronavirus

0
128

Carlos Sainz au GP de Bahreïn 2019

Carlos Sainz au GP de Bahreïn 2019
Photo: Clive Mason / Getty Images

La situation du coronavirus s'avère très difficile pour les organisateurs d'événements à l'échelle mondiale. Alors que les autorités interdisent les grands rassemblements de foules pour des raisons de santé et de sécurité, des spectacles tels que le Salon de l'automobile de Genève sont annulés ou reportés à gauche et à droite ainsi que des événements sportifs, et ce ne sera pas facile non plus pour la course automobile.

Hier, il a été annoncé que l'ouverture de la saison MotoGP, qui devait avoir lieu à Austin, les courses du Qatar et de la Thaïlande ayant été annulées et reportées, est également en cours de réévaluationet la Formule 1 n'est pas non plus à l'abri des effets de la peur mondiale des virus. Après le report du GP de Chine, les responsables de la F1 ont insisté pour que le GP d'Australie d'ouverture de la saison aura lieu comme prévu, mais d'autres races sont toujours en cours d'évaluation.

Le GP de Bahreïn se poursuivra, mais il se déroulera désormais comme un «événement réservé aux participants», ce qui signifie qu'il n'y aura pas de spectateurs autorisés sur la piste. Les organisateurs de la course libérés une déclaration concernant la course, qui se tiendra le 22 mars.

"En consultation avec nos partenaires internationaux et le groupe de travail national sur la santé du Royaume, Bahreïn a pris la décision d'organiser le Grand Prix de Bahreïn cette année en tant qu'événement réservé aux participants", comme l'a rapporté Sky Sports.

«En tant que pays hôte de F1, équilibrer le bien-être des supporters et des amateurs de course est une énorme responsabilité. Étant donné la propagation continue de Covid-19 dans le monde, la convocation d'un événement sportif majeur, ouvert au public et permettant à des milliers de voyageurs internationaux et de fans locaux d'interagir à proximité, ne serait pas la bonne chose à faire à l'heure actuelle. »

La déclaration a poursuivi: "Mais pour garantir que ni le sport, ni sa base de supporters mondiaux, ne soient indûment touchés, le week-end de course lui-même se poursuivra comme un événement télévisé."

Comme le coronavirus est actuellement affectant une grande partie de l'Italie, avec certaines de ses régions sous verrouillage pour empêcher le virus de se propager, les tests F1 voient également les effets. Plus tôt cette semaine, Ferrari et Pirelli ont reporté les essais de pneus par temps humide qui devaient avoir lieu à Fiorano.

Plus tôt cette semaine également, le directeur de course F1, Ross Brawn, a déclaré que si une des équipes est empêchée d'entrer dans le pays où une course doit avoir lieu, la course en question serait annulée pour le rendre équitable pour les équipes.